Retour vers résumés

12- A la bonne heure

Le fond d'écran n'est un indice que pour les saisons !

Nostalgie des mois d'avril passés ! Carella plonge dans le passé et Meyer écoute distraitement un ami de son père, Dave Raskin qui dirige un commerce de confections pour dames, lui raconter qu'il est en but à des menaces de mort s'il ne déménage pas ; et pile poil en face du 87th, deux gamins trouvent un cadavre dans Grover Park Ah, l'époque où l'homme était bon !

Le cadavre est nu mais chaussé : il a reçu une décharge de plombs de chasse en pleine poitrine. Et dire qu'on est le mercredi 1 avril. Un très mauvais jour le 1 avril ! Au 87th, Meyer dit à Carella ce qu’il pense des flics de la Criminelle, Parker est dans un magazine de cinéma et Kling dans La ligue des rouquins de Conan Doyle. On est débordé, quoi !

Ailleurs, des malfrats autour du Sourdingue jouent au poker en préparant un coup.

Le harcèlement de Dave Raskin se poursuit mais il change de forme : on lui livre sans qu'il ait rien commandé quatorze grands cartons d'enveloppes avec pour raison sociale Le Grenier Vidé. Meyer établit le lien entre Raskin et le Sourdingue ; Carella a deux infos : l'une sur la provenance des chaussures, l'autre sur la possible identité du cadavre : Carella établit le lien entre le cadavre et le Sourdingue.

Ailleurs, un chauffeur d'une société de location de Cadillac se présente chez le chapelier James Lombardo qui n'a rien demandé.

Le Sourd fignole son plan sur le quai d’embarquement du ferry pour Majesta ; l'un de ses comparses menace par téléphone vingt-cinq commerçants, tous situés à proximité d’une banque ou d’une bijouterie

Le 13 avril, l'agent Altona découvre un uniforme dans un incinérateur : il l’envoie au labo ; Grossman appelle Carella pour lui dire que la pochette d’allumettes trouvée dans l’uniforme est distribuée par l'hôtel Albion.

Comment une midinette de 22 ans peut-elle être amoureuse d'un vieillard de 66 ans (Non, je ne vous donnerai pas mon âge !) qui plus est baptisé John Smith (c'est le deuxième !) ? Le Sourd aime-t-il les brunes de 19 ans ? Meyer sur l’affaire des menaces par téléphone et Carella sur celle de John Smith se parleront-ils un jour ? Qui fait livrer quatre-cent-trente chaises pliantes chez Raskin et deux pelles et deux pioches ? Oh, excusez-moi, c'est une erreur ! Pourquoi les rousses font-elles la queue ? Pourquoi Kling lit-il La ligue des rouquins en l'absence de Hawes ? Meyer, si entier, peut-il comprendre les perverses et tortueuses arrière-pensées du Sourdingue sans s'arracher les cheveux ? Carella peut-il se retrouver dans la même pièce que le Sourd et s'en sortir indemne ? L'inspecteur Frankie Hernandez peut-il rencontrer un autre John Smith ? A quelle heure passe le marchand de glaces ? Genero préfère-t-il un verre de vin ou un soda glacé ? Qu'est-ce qu'un directeur de banque peut apercevoir dans le corsage de Miss Finchley ? Pourquoi un agent de police tient-il absolument à manger une glace au mois d'avril ? Pourquoi Kling et Meyer attendent-ils l’été ?

Voilà des bonnes questions et leur réponse se trouve ... non, je ne vous le dirai pas !

  Û Ü