Retour vers résumés

31- Adieu Cousine ...

Roman limpide et nuit pluvieuse du samedi 6 septembre. Une fille blessée, les vêtements lacérés, s'engouffre dans le 87th où Kling est de service.

Pas très loin, l'agent Shanahan découvre le cadavre d’une jeune fille poignardée : Carella retrouve sur place les deux facétieux de la brigade criminelle.

Un peu plus tard, Lilian Lowery appelle le 87th et obtient Meyer : elle s'inquiète car sa fille Patricia et sa nièce Muriel Stark ne sont pas rentrées.

Le décor est planté, les acteurs sont en place.

Selon Patricia Lowery qui a 15 ans, elles et sa cousine rentraient d'une soirée organisée par Paul Gaddis, un ami de son frère, quand lorsqu'il s'est mis à pleuvoir, elles se sont réfugiées dans l’entrée d’un immeuble abandonné ; un homme est sorti de l’ombre et a abusé de Muriel, puis a poignardé les deux filles avant de s’enfuir.

Muriel Stark est décédée par suite d'hémorragies : carotide sectionnée, vagin lacéré avec section de l’artère iliaque gauche.

L'enquête peut commencer.

On commence par stopper dans sa course un type qui dort sur le pas de porte d’une blanchisserie chinoise. Ce n'est pas qu'une image puisqu'il essaie de s'enfuir, et en plus sa chemise est tachée de sang ! Mais pas du groupe recherché. Carella rentre partager les draps de Teddy et Kling ceux d'Augusta.

Le lendemain, on enchaîne sur les délinquants sexuels et Donatelli avec son alibi bidon tire le gros lot vu qu'il est un peu pédophile : le Donatelli en question admet finalement qu’il a passé sa soirée avec une gamine de 13 ans pendant que les parents de cette dernière étaient au cinéma ; alibi invérifiable puisque la gamine incriminée nie tout de peur de recevoir une fessée.

Fin du premier épisode.

On présente plein de beaux jeunes gens à la petite Patricia, mais celle-ci au lieu de confondre Donatelli, ne trouve pas mieux que de le confondre avec un inspecteur du 87th, homme marié et sans tache. L'erreur est inhumaine, non ?

On rebondit mais on ne s'accroche pas aux lustres ! Juste à un réverbère défectueux. Quand la Compagnie d'électricité va-t-elle se décider à effectuer les réparations qui s'imposent ? C'est fait ? Eh bien, c'est à refaire et pour 20H30 ! Non mais sans blague ! Il est en rogne, Carella ? N'empêche que l’éclairage fonctionne et que Patricia a pu voir son agresseur. Oui mais comme elle confond les vessies avec les lanternes, sa fiabilité est quelque peu défaillante, non ?

Fin du second épisode, eh oui, imitation garantie !

Où est le quatrième couteau ? Qu'espère le jeune homme en photo dans le portefeuille de Patricia en se jetant sur le cercueil de Muriel ? Comment se nomme le chauffard qui a percuté Pauline et Mike Stark sur l’autoroute de Pennsylvanie ? Pour des limiers comme Carella et Kling, vaut-il mieux assister Lilian Lowery quand elle sirote son quatre-vingt septième whisky ou Paul Gaddis qui se prépare un sandwich au jambon ? Peut-on encore faire confiance aux assertions de Patricia ou penser comme son frère qu'elle a besoin d’un psychiatre ? A quoi servent des pilules contraceptives dans un tiroir ? De quoi souffre Jack Armstrong ? Et qu'est-ce que ce serait s'il se prénommait Louis ? Pourquoi Muriel qui a cessé de s'intéresser aux garçons à partir d'avril, s'est-elle en août renseignée pour un gynécologue ? Que fait le monarque de la ville, Tom le Dingue, avec le journal intime de Muriel Stark ? Même si on l'a dans le nez, faut-il pour autant planter un pic à glace dans l’oeil de son père ? Trouve-t-on des moules sur la plage de Sands Spit ? La vacuité d'esprit est-elle un péché conjugal ? Est-ce qu'il pleut ? Qui veut me gratter le dos ?

 

  Û Ü