Retour vers résumés

41- Quatre petits monstres

 

C'est vraiment un bon mois le mois d'octobre. La période des fêtes aux Etats-Unis, c'est vraiment une bonne période. Tiens, si on faisait un peu dans le culturel, histoire de dire. Allez donc jeter un coup d'oeil aux fêtes américaines pour changer.

Halloween, c'est le jour où tout (ou presque) est permis, même si Parker a des nostalgies d'antan et la plume qui le démange : au sens propre comme au figuré. Qu'il est vulgaire, ce mec ! Quant à Hawes, il a réglé son problème aux Bermudes (et tant pis pour Annie !) Remarquez qu'entre une femme étouffée par un godemiché et un curophobe, le gars Parker il aurait de quoi remplir des pages, d'autant plus que l'anticuré avait une mère avec des roploplos comacks même si elle est probablement à l'heure actuelle sur le retour d'âge !

Il n'y a pas que Parker pour être d'humeur printanière en octobre : il y a aussi un gentil petit comique qui abreuve les prostituées d'histoires drôles avant de les égorger dans leur baignoire, et ça c'est l'affaire de Rawles (justement elle) et de Burke ressuscitée avec la disparition de sa cicatrice. Fais gaffe quand même, ma fille.

A part ça quoi se neuf, docteur ? Un prestidigitateur a disparu après une représentation : ça c'est pour Hawes ; un torse humain est découvert dans la poubelle d'un restaurant (non, c'est pas ce qu'ils servent !), devinez par qui ? Par Genero (voir La main dans le sac) : ça c'est pour Brown puisque Genero compte pour du beurre ; quatre gosses dévalisent des magasins de vins et spiritueux et offrent des pastilles plombées à leur propriétaire : Trick or treats ! ça c'est pour Carella et pour Meyer ; Peaches Muldoon est victime d'un satyre au téléphone : Parker va s'occuper d'elle.

Hawes écoute Marie Sebastiani, la femme du magicien lui raconter les circonstances qui ont justifié son appel à la police, le matériel dispersé et le lapin qui lui a posé l'assistant James Brayne, mais pas dans le chapeau, pour une fois. En plus, elle est sans un.

Meyer écoute Henry Kirby, un témoin, décrire les quatre gosses avec leurs masques et la voiture conduite par une femme blonde.

Burke qui ne prendra ses deux martinis, son faux-filet et ses frites qu'après, s'apprête à partir en mission et partage ces instants avec Kling dont elle décline la protection.

Voilà pour le décor. Mais ne croyez pas qu'on en reste là : l'hécatombe chez les propriétaires de boutiques continue, Murchison annonce à Brown qu'une deuxième bribe de cadavre vient d'être retrouvée, Burke retrouve Rawles au 72th, secteur dans lequel sévit l'égorgeur, Hawes invite la jolie Marie au restaurant et Parker entre en contact avec Peaches.

Carella et Meyer écoutent une vieille dame, Adelaïde Davis, leur raconter qu'elle a vu des fillettes avec des perruques, des robes longues et des masques orientaux sortir de la boutique après avoir abattu le propriétaire et son employé et se précipiter dans une voiture conduite par une blonde plutôt forte au volant ; deux patrouilleurs de la police retrouvent la Ford Econoline du magicien abandonnée dans une ruelle et un couple qui se dispute en rentrant chez lui manque s'essuyer les pieds sur la partie inférieure d'un corps humain qui agrémente son paillasson : fin de la querelle ! Et Parker rassure Peaches en lui racontant tout plein d'anecdotes toutes aussi morbides sur les maniaques du téléphone : Halloween, je vous dis !

N'y a-t-il qu'un seul cadavre dépecé ou fait-on monter les enchères ? Est-il nécessaire que Parker se déguise pour se rendre à une soirée costumée ? Combien de tours de cartes Marie Sebastiani a-t-elle dans son sac ? Quelles sont ses mensurations ? Hawes les vérifiera-t-il ? Le dépeceur ira-t-il jusqu'à Frisco ? Pourquoi s'il estime que le 87th est un vrai cirque, Parker s'obstine-t-il à faire le clown triste ? Kling se fera-t-il arrêter par le supermac de Burke ? Pourquoi Brown préfère-t-il faire équipe avec Hawes qu'avec Genero ? Le flingue de Genero est-il plus rapide que ses neurones ? Le trafic des fournitures scolaires est-il réservé aux enfants ? Les tarifs de la prostitution sont-ils indexés sur le coût de la vie ? Le dépeceur ira-t-il jusqu'à Hong-Kong ? Si Carella prend une balle dans le buffet, qui est la femme de ménage ? Que font Annie Rawles et Eileen Burke dans les toilettes ? Le dragage de la Dix est-il plus prometteur que le dragage de Parker ? Elga s'allonge-t-elle sur le divan de son psychiatre ? Combien reste-t-il de vies à Carella ? Vaut-il mieux que Burke vide son sac ou qu'elle vide son chargeur ?

Question subsidiaire : Parker peut-il être un bon flic ?

Û Ü